Le château de Pornic et l'histoire de Barbe Bleue

Aujourd'hui, nous partons à la découverte du château de Pornic, en Loire-Atlantique. L'occasion de vous en dire plus sur l'emblème de la cité pornicaise, et de vous raconter l'histoire tragique du maître des lieux, le sulfureux Gilles de Rais, alias Barbe Bleue !

Le château de Pornic

Visiter le château de Pornic

Au risque de vous décevoir, le château de Pornic ne se visite pas. Propriété privée, il appartient à Robert de Vogüe qui en a hérité de ses grands-parents en 1977. Les Journées du patrimoine (le troisième week-end de septembre) sont la seule occasion pour les curieux de visiter l'intérieur du château. Mais bonne nouvelle, on chuchote que le châtelain envisagerait d'organiser plus de visites guidées. Patience donc, nous vous tiendrons informés !

Gilles de Rais, de la gloire aux ténèbres

Le château de Pornic est lié à l'histoire du sulfureux Gilles de Montmorency-Laval, plus connu sous le nom de Gilles de Rais ou encore "Barbe Bleue". Bien qu'il fût propriétaire du château, Gilles de Rais n'y a jamais résidé, lui préférant le Château de Tiffauges en Vendée.

Pendant la guerre de Cent Ans, le baron de Retz combat les Anglais au côté de Jeanne d'Arc. Sa bravoure et ses faits d'armes lui vaudront d'être élevé au rang de maréchal de France à l'âge de 25 ans ! Mais la suite de l'histoire s'avère moins glorieuse.

En 1440, la rumeur publique accuse Gilles de Rais de sorcellerie, de viols et de meurtres commis sur des dizaines d'enfants. Il est jugé, reconnu coupable et condamné à mort. Le 26 octobre 1440, Gilles de Rais est pendu, puis brûlé au milieu des prairies de l'île de Biesse, à Nantes.

Aujourd'hui, certains historiens s'accordent à dire que Gilles de Rais fut victime d'un complot, destiné à le faire disparaître et à s'emparer de ses biens.

De la forteresse au château... un peu d'histoire

Au Xe siècle, Alain Barbe Torte, Duc de Bretagne, fait bâtir un premier château en bois pour assurer la défense du port de Pornic. Vers 1250, les seigneurs de Rais construisent un nouveau château en pierre, avec un donjon, des remparts et un pont-levis. Le château devient le lieu de résidence de la puissante famille de Rais jusqu'au XVe siècle. En 1440, lors du procès de Gilles de Rais, le château est confisqué par le Duc de Bretagne.

En 1778, le Marquis Alexandre de Brie-Serrant achète le château de Pornic. Durant la Révolution française, ses biens sont saisis et le château tombe en déshérence. En 1824, Joseph Le Breton, le fondateur des bains de mer de Pornic, rachète les ruines du château et entreprend les premiers travaux.

Vers 1890, le vieux château passe entre les mains de l'architecte nantais François Bougouin. Il s'inspire de l'architecture italienne du château de Clisson pour lui donner son apparence néogothique que nous lui connaissons aujourd'hui. Les travaux de restauration s'achèveront en 1899. Le château de Pornic est inscrit au titre des monuments historiques depuis 1986.

Infos pratiques

- Adresse : Château de Pornic, Place du Château, 44210 Pornic
- Les jardins et les cours du château sont ouverts à la visite toute l'année avec l'office de tourisme de Pornic. Renseignements : 02.40.82.67.67, wwww.pornic.com

Cet article vous a plu ? Partagez-le !
Publié le : 30/09/2019
< Retour au Blog