Les incontournables du Parc Naturel Régional de Brière

Au nord de l'estuaire de la Loire, à une trentaine de kilomètres du Camping Les Bleuets en Loire-Atlantique, le Parc Naturel Régional de Brière est le deuxième plus grand marais de France derrière la Camargue, avec plus de 50 000 hectares. À pied, à vélo, en barque ou en calèche, partez à la découverte des pittoresques villages de chaumières, des paysages d'eau, de roselières, de prairies et de canaux, au plus près d'une faune et d'une flore préservée et d'un territoire de traditions et d'histoires. Voici les incontournables à ne pas manquer !

Les incontournables du Parc Naturel Régional de Brière

Le Kerhinet, vitrine de l'habitat traditionnel briéron

Niché en plein coeur du parc naturel régional de Brière, à quelques kilomètres de Guérande, ce "village musée" est l'un des rares exemples d'une architecture typique de la Brière du début du XXe siècle. Entièrement piéton, il accueille près de 200 000 visiteurs chaque année. Dix-huit chaumières bordent le chemin principal de ce hameau traditionnel briéron. Un sentier d'interprétation permet une immersion au coeur du hameau, avec en son centre le puits, le lavoir et le four à pain. À ne pas manquer : un marché se tient tous les jeudis de l'été dans le village de Kerhinet, avec vente directe de produits du terroir et d'artisanat briéron, restauration sur place et animations musicales.

LE SAVIEZ-VOUS ? Témoins d'un habitat traditionnel typique du XVIIe siècle, les chaumières constituent des ensembles bâtis singuliers des paysages du Parc de Brière, qui concentre la plus grande densité de chaumières en France (plus de 3 000). Les toits sont en tiges de roseaux et les murs sont traditionnellement montés en argile mélangée à de la paille.

Le clocher de Saint-Lyphard

À Saint-Lyphard, prenez de la hauteur ! Depuis le clocher de l'église, à 35 mètres de haut, vous aurez une vue panoramique à 360 degrés sur la Presqu'île de Guérande, le marais de Brière, le pont de Saint-Nazaire et la collégiale Saint-Aubin de Guérande. Pour accéder au belvédère (135 marches), il faut tout d'abord gravir un escalier en colimaçon, puis une échelle de meunier. Entre les deux, on découvre un petit musée avec de vieux outils, des instruments de coupe de la tourbe, l'ancienne horloge de l'église et le fameux coq du clocher percé d'une balle en 1944.

Le port de Bréca

À quelques encablures à l'ouest du village de Kerhinet, le port de Bréca est particulièrement prisé des promeneurs pour une balade en chaland, en calèche, ou pour une randonnée au plus près du marais de Brière. Comme à Saint-Lyphard, un site d'interprétation permet de découvrir le site en autonomie. Des balades en chaland sont proposées aux visiteurs pour plonger au coeur des anciennes zones d'extraction de la tourbe. Le chaland est à la Brière ce que la gondole est à Venise. Cette barque traditionnelle à fond plat permet de se faufiler partout dans le marais.

L'île de Fédrun à Saint-Joachim

Fédrun est une des huit îles que compte la commune de Saint-Joachim, en plein coeur du marais. Une visite guidée "Ile était une fois Fédrun" est proposée gratuitement tout l'été. C'est l'unique moyen de visiter les chaumières traditionnelles et le Musée de la mariée. Départs du lundi au vendredi à 11h et 15h depuis la Maison du Parc de Fédrun (sur réservation au 02 40 91 68 68).

Le belvédère de Rozé et la réserve ornithologique

À Saint-Malo de Guersac, le belvédère de Rozé offre une vue magique sur les marais de Brière. Inauguré en 2020, cet observatoire culmine à 24 mètres (128 marches). L'ascension est facilitée par plusieurs paliers et des bancs qui permettent de se souffler et d'admirer le paysage. À quelques encablures du port de Rozé, porte d'entrée sur la Brière, la réserve naturelle Pierre Constant se "reconnecte" au marais. Plusieurs stations d'observation permettent d'observer une multitude d'oiseaux sédentaires et migrateurs : canards, busards, gorgebleues, hérons cendrés, spatules blanches, bruants des marais...). Un vrai paradis pour les amoureux de la nature et pour les photographes.

Plus d'infos : www.parc-naturel-briere.com

photo© J. JEHANIN

Cet article vous a plu ? Partagez-le !
Publié le : 21/06/2022
< Retour au Blog