Noirmoutier, une île à fleur d'eau

Face à Pornic, l'île de Noirmoutier est un petit paradis pour les amoureux de nature, de patrimoine et de gastronomie. Un microclimat doux, un concentré unique d'histoire, de curiosités et de paysages naturels, l'île aux Mimosas sait se faire désirer.

Noirmoutier, une île à fleur d'eau

Ambiance zen et tranqu'île

Malgré la construction du pont en 1971, Noirmoutier n'a rien perdu de son insularité. Bien au contraire. Sur ce petit territoire îlien de Vendée, les Noirmoutrins cultivent avec fierté leur identité insulaire. De Barbâtre à l'Épine en passant par La Guérinière et Noirmoutier-en-l'Île, tout invite ici au plaisir des sens et à la flânerie, bercé par les embruns et le chant des mouettes.

Parmi les lieux emblématiques de Noirmoutier, le bois de la Chaise est un petit monde à part, un îlot de verdure bordé de criques pittoresques. La plage des Dames, ses petites cabanes blanches et son estacade en bois font partie de la carte postale depuis plus d'un siècle et demi. Dans le Bois de la Chaise se cachent de jolies villas érigées à la fin du XIXe siècle, souvenirs de la Belle Époque et des bains de mer.

En été, une navette maritime assure la liaison entre Pornic et la plage des Dames, offrant un moyen original et rapide de relier le continent à l'île et une occasion d'une promenade en mer.

Un bain de nature

Naturelle et séduisante, l'île de Noirmoutier dévoile à ses visiteurs des paysages aussi variés qu'étonnants qui valent le détour. Les randonneurs s'empresseront de rejoindre les sentiers qui traversent la forêt de Barbâtre, méli-mélo de chênes verts, pins maritimes, arbousiers et mimosas resplendissants. À l'entrée de l'île de Noirmoutier, le polder de Sébastopol offre un circuit de promenade aménagé sur des terres gagnées sur la mer au milieu du XIXe siècle et classé depuis en réserve naturelle. Passionnés d'ornithologie et amoureux de la nature s'y donnent rendez-vous, quelle que soit la saison.

Les marais salants sont une autre particularité de l'île de Noirmoutier. Exploitées depuis le Ve siècle Âge, les salines couvrent une grande partie du centre de l'île. De juin à septembre, c'est la pleine effervescence dans les marais salants de Müllembourg, les sauniers sont à pied d'oeuvre dans le dédale d'étiers et d'œillets pour récolter la fameuse fleur de sel, l'or blanc de Noirmoutier.

Sur la route de l'Herbaudière

Au nord de l'île, le port de l'Herbaudière est un lieu de promenade très apprécié des touristes, avec ses bars, ses restaurants et ses boutiques de souvenirs. Les plaisanciers y jettent l'ancre pour une journée ou pour l'année. De l'autre côté, le port de pêche et ses chalutiers colorés. Tous les jours, en fin de journée, le port s'anime avec le retour de pêche des bateaux et le rituel de la vente à la criée. Bars de ligne, soles, homards...les étals des poissonneries à deux pas du port de pêche regorgent de fruits de mer et de crustacés.

Il faut dire que côté gastronomie, l'île ne manque pas de ressources et offre à ses hôtes une gastronomie authentique entre terre et mer. On se régale d'huîtres fines et de moules de bouchots, on goûte à la fleur de sel et à la salicorne. Sans oublier la fameuse "bonnotte", la pomme de terre de luxe de Noirmoutier.

Noirmoutier-en-l'Île, la capitale historique de l'île

La petite ville de Noirmoutier-en-l'Île, capitale historique et touristique de l'île, séduit les visiteurs avec ses ruelles bordées de maisons blanches aux volets bleus, son port patrimoine et son église du XIIe siècle.

Un parcours patrimonial décliné en huit lieux emblématiques nous fait découvrir quelques-uns des lieux emblématiques de Noirmoutier : les vieux gréements classés monuments historiques amarrés au port patrimoine ; l'Église Saint-Philbert où gît le tombeau du moine Saint-Philibert ; l'hôtel Jacobsen, bâti au XVIIIe siècle par une riche famille hollandaise ; ou encore le quartier de Banzeau, l'un des plus anciens de l'île. Pour en savoir davantage sur l'histoire insulaire, il faudra visiter le château de Noirmoutier édifié à la fin du XIIe siècle par les seigneurs de La Garnache. Aujourd'hui, le donjon abrite un musée consacré à l'histoire locale, à l'artisanat et aux traditions noirmoutrines.

En passant par Le Gois...

Noirmoutier est célèbre pour son passage du Gois, une curiosité unique au monde. Avant la construction du pont en 1971, cette route submersible de 4 km de long était l'unique qui reliait l'île de Noirmoutier au continent, à Beauvoir-sur-Mer. Il est possible de traverser le Gois en voiture, à vélo ou à pied, deux fois par jour à marée basse. Veillez à bien lire les panneaux, à l'entrée du passage, qui indiquent quand il est possible d'emprunter le passage. Chaque année, de nombreux automobilistes se retrouvent piégés par la marée montante.

Comment aller sur l'île de Noirmoutier ?

  • En bateau : liaison maritime PornicNoirmoutier, 1h de traversée à bord de l'Evasion III, tous les jours en juillet et août, www.evasion-pornic-noirmoutier.fr
  • En voiture : accès par le pont de Noirmoutier depuis La Barre-de-Monts (gratuit) ou le passage du Gois.

photo@ A.Lamoureux, Vendée Expansion

Cet article vous a plu ? Partagez-le !
Publié le : 21/01/2022
< Retour au Blog