À pied, à vélo ou en kayak... le circuit du Canal de Haute Perche

Envie d'un retour aux sources, de vous reconnecter à la nature ? Profitez d'une belle journée pour partir à la découverte du Canal de Haute-Perche, un petit coin de campagne à deux pas de l'océan. Ce petit fleuve de Loire-Atlantique, culturellement riche et pourtant méconnu, offre une pause hors du temps aux promeneurs, cyclistes et kayakistes. Une chouette idée d'escapade pour sortir des sentiers battus, à seulement quelques minutes de votre Camping à Pornic !

Le circuit du Canal de Haute Perche

Pornic au fil de l'eau, d'une rive à l'autre

Long de 12 kilomètres, le canal de Haute-Perche est un " fleuve à taille humaine " qui prend sa source à Chaumes-en-Retz (anciennement Arthon-en-Retz) avant de se jeter dans l'océan Atlantique, dans le vieux port de Pornic. Sous le pont du 8 mai 1945, on peut toujours voir l'écluse, aujourd'hui inutilisée, qui permettait autrefois le passage des petits bateaux entre la vallée de la Haute Perche et le port de Pornic. Au départ de Pornic, Le Clion-sur-Mer ou Arthon-en-Retz, plusieurs itinéraires permettent de découvrir ce petit fleuve de Loire-Atlantique encore méconnu qui mérite pourtant le détour. À pied, à vélo ou en canoë, laissez-vous guider !

Laissez-vous mener en bateau

Découvrez une autre facette du Pays de Retz lors d'une paisible balade en kayak sur le Canal de Haute-Perche. Le fleuve est navigable depuis le pont de Haute-Perche, sur le chemin d'Arthon à Chauvé. Le canal serpente paisiblement entre bocage, pêcheries et forêt, au plus près d'une faune et d'une flore variées et souvent insoupçonnées. - D'avril à septembre, balades-découvertes au départ du parking du Pont du Clion (Le Clion-sur-Mer), billetterie à l'Office de Tourisme de Pornic, plus d'infos : www.kayaknomade.fr

Balade bucolique à pied ou à vélo

Sur les chemins de halage, on se croise à pied ou à vélo, loin de la foule et du bruit de la ville. Au départ d'Arthon-en-Retz, un circuit pédestre et cyclo (18 km) permet de découvrir le patrimoine local et les richesses naturelles au fil du canal. Au coeur d'une nature tranquille, on découvre des villages typiques du Pays de Retz tel qu'Arthon-en-Retz, Chaumes-en-Retz, La Sicaudais, d'anciennes pêcheries dont certaines encore en activité, ainsi que magnifiques panoramas sur la campagne vallonnée. Un circuit surprenant à quelques centaines de mètres seulement de l'océan !

Depuis le Pont du Clion, un autre itinéraire (13 km) offre aux promeneurs une agréable balade bucolique, au milieu d'une nature enchanteresse. Entre paysages vallonnés et prairies bocagères, laissez-vous guider le long des berges du canal, jusqu'au rocher Sainte-Hélène et l'étang du Val Saint Martin. En chemin, on passe d'une rive à l'autre du canal au gré des passerelles qui enjambent la Ria de Pornic, avec ici et là, quelques pêcheries habitées, des petits coins de nature inspirants pour pique-niquer et des étangs poissonneux où poser sa canne à pêche. Le bonheur !

Un peu d'histoire...

Le trafic fluvial sur la ria de Pornic est attesté depuis l'époque gallo-romaine, mais il faut attendre le Moyen-âge pour qu'un véritable canal soit creusé entre la mer et le centre rural du Pays de Retz. Au XVIIIe siècle, le Canal de Haute-Perche connaît son apogée. Les barques à fond plat et les petites gabares échangent toutes sortes de marchandises : vins, blé, chaux, bois de construction et de chauffage, tuiles et terres cuites, engrais et autres de produits manufacturés. Avec l'arrivée du chemin de fer sur la rive sud du canal de Haute Perche en 1875, le commerce fluvial perd peu à peu de son importance.

Mais ce canal, c'est aussi l'histoire du marquis de Brie-Serrant, dernier duc de Retz. Le seigneur de Machecoul et de Pornic voulait, à l'aube de la Révolution, doubler l'estuaire de la Loire, et faire de Pornic un port maritime pour la ville de Nantes ! Jugé trop ambitieux pour l'époque, le projet ne vit jamais le jour. Et le marquis finira complètement ruiné.

photo@ OT de Pornic

Cet article vous a plu ? Partagez-le !
Publié le : 04/09/2020
< Retour au Blog